Caractéristiques du Neurogel

Le Dr Woerly est parti du principe de recréer une structure chimique et physique ressemblant au plus près au cerveau de l’embryon humain. Car c’est le cerveau de l’embryon qui, en se développant, donne naissance au corps. Les cellules s’organisent pour créer les différents organes.

L’hydrogel créé par le Dr Woerly est un cylindre souple, ultra microporeux, constitué à 96% d’eau et composé de canaux parallèles. S’il pouvait être déroulé, un gramme de ce produit recouvrirait environ une surface de 500 m2. Il est bio adhésif ; ainsi, mis en place il adhère aux deux extrémités de la lésion. Il est rapidement irrigué par le sang lors de l’intervention chirurgicale. Il a une élasticité et une souplesse qui lui permettent de s’adapter au passage des circuits nerveux et au développement des cellules. Sa composition chimique fait en sorte qu’il n’est pas rejeté par l’organisme et ne présente pas de risque cancérologique.

Le Neurogel joue le rôle de matrice de croissance qui permet la repousse des cellules du système nerveux en guidant la reconnexion des fibres nerveuses. En fait, les fibres nerveuses retrouvent un milieu de type embryonnaire où les cellules naturellement présentes se reconstruisent. Le Neurogel a également l’avantage d’être hémostatique, autrement dit, de limiter les saignements, propriété essentielle dans l’optique d’une intervention chirurgicale, quand on sait que les hémorragies médullaires favorisent justement la formation de cicatrice fibreuse. Enfin, le Neurogel est synthétique et ne peut donc véhiculer de maladies infectieuses, risque toujours possible avec les techniques utilisant des produits vivants.