Conditions expérimentales en Ukraine

    Octobre 2013 : Bilan des opérations 5 ans après :

  • Aucun phénomène de rejet ou d’infection.
  • Les lésions récentes : progrès, mais aussi progrès variables.
  • Les lésions anciennes : résultats très faibles ou inexistants.

Une trentaine de patients a été opérée avec du Neurogel. Les résultats de la récupération attestent que l’ancienneté de la lésion et l’âge du patient sont deux éléments importants.

Un autre facteur essentiel a indéniablement eu un impact sur les résultats de ces opérations. Il s’agit de la rééducation, où plutôt de l’absence et de la difficulté de la rééducation en Ukraine. Le suivi médical compliqué dans ce pays pour des raisons matérielles, freine aussi l’efficacité de la rééducation.